Ethique·Ethique, Santé & Régalades

Des larmes de lait

des larmes de lait

De sa couleur immaculée, le lait dans lequel trempent nos céréales semble bien innocent. Et quand il se déguise en beurre, en crème fraîche, voire en glace au chocolat, nous lui offririons presque « le Bon Dieu sans confession ». Pourtant, il suffit de le regarder d’un peu plus près pour admettre qu’il n’est pas si glamour… Bien, au contraire! (c’est quoi le contraire de « glamour » au fait?). En effet, le lait est, non seulement récolté dans une souffrance terrible, mais aussi, souvent mauvais pour la santé, malgré les ritournelles mensongères de l’industrie laitière dans ce pays qui est le nôtre, culturellement très attaché à ses fromages puants.

Lire la suite « Des larmes de lait »

Publicités
Il y a des jours comme ça...·Questions de société

Consommer, c’est voter

 

toa-heftiba-128693A quelques mois des Présidentielles, les grands discours et les belles promesses ne manquent pas. Et que vous vivrez mieux si je suis élu, et que vous ne regretterez pas d’avoir voté pour moi, et que ci, et que ça. Mais franchement, les copains & copines, entre vous et moi, devons-nous toujours nous satisfaire de déposer notre voix dans une urne tous les 5 ans pour nous sentir citoyen ayant fait notre part ? Devons-nous toujours attendre que le changement vienne d’en haut ? Pour ma part, la réponse est évidente: Bien plus qu’un bulletin de vote, nous avons une arme quotidienne infaillible, un contre-pouvoir considérable, une réelle possibilité de choisir qui relèverait presque d’une responsabilité individuelle : Nous avons notre porte-feuilleLire la suite « Consommer, c’est voter »

Ethique·Ethique, Santé & Régalades

Amour (de) vache

m7fi58_df5k-adam-morse

A l’instar de mon article consacré à Monsieur Cochon, il me tient vraiment à cœur de vous présenter aujourd’hui, avec toute la tendresse que j’éprouve à son égard, Madame Vache qui, je vous l’assure, mérite bien mieux que de finir en burger. Derrière son regard parfois troublant, et son corps plutôt imposant se cache un (petit) être véritablement touchant. Alors, sans plus tarder, lumières sur Madame Vache, sous un tonnerre d’applaudissements s’il vous plait !

Madame Vache, qui est-elle ? Comment vivrait-elle si elle était libre ? Éprouve t-elle du plaisir lorsqu’elle parvient à résoudre un problème ? A t-elle des copains et des copines ? Aime t-elle son veau autant que les Hommes adorent leurs petites têtes blondes ?

Lire la suite « Amour (de) vache »

Il y a des jours comme ça...·Questions de société

Greenwashing, t’es mort !

greenwashing

Non mais franchement, au bout d’un moment, il va falloir arrêter une bonne fois pour toutes de nous prendre pour des jambons (et vous savez ce que j’en pense, moi, du jambon !). Pas vrai, les copains & copines ? On veut bien être sympa, consommer du mieux qu’on pense, mais il ne faut pas en abuser. Alors, à ceux qui ne connaissent pas encore le greenwashing, je me propose de vous l’expliquer, afin de ne plus se laisser berner.

Lire la suite « Greenwashing, t’es mort ! »

Ethique·Ethique, Santé & Régalades

Copain comme cochon

cochon1

Après avoir rédigé un article sur la réalité des conditions d’élevage des animaux finissant dans nos assiettes, je vous propose ici de voir les choses sous un angle différent. J’aimerais vous présenter d’un peu plus près, un charmant [petit] être qui vaut bien plus qu’une tranche de jambon. J’ai nommé…. (roulements de tambours…) … Monsieur Cochon ! (Un tonnerre d’applaudissement pour lui s’il vous plait!)

Monsieur Cochon, qui est-il ? Est-il aussi sympathique et sensible que notre chien chéri ? Jusqu’à quel point est-il intelligent ? Du calme, du calme, je vais vous le présenter… Lire la suite « Copain comme cochon »

Il y a des jours comme ça...·Questions de société

(In)dépendance au maquillage

dépendance maquillage3

« La beauté commence au moment où vous décidez d’être vous-même! » Coco Chanel

Un jour, comme ça, j’ai pu me regarder dans un miroir et me trouver jolie sans triche, ni maquillage. Et même que c’était loin d’être gagné d’avance. Durant des années, je ne sortais jamais sans avoir sur- ni sous-ligné mes yeux de noir. Durant des années, je me cachais une fois démaquillée. En fait, mon image en était dépendante, et j’en étais prisonnière.

Lire la suite « (In)dépendance au maquillage »