Coups de cœur, coups de pied

L’appel de la Liberté

DSC_0350

Ça y est. Elle est rédigée, pliée, mise dans l’enveloppe, et déposée sur le bureau de ma responsable. J’en ai les doigts qui tremblent un peu, et le cœur qui bat la chamade. Ça y est, la décision est prise, et la lettre remise. C’est dans un quotidien en excès de vitesse dans lequel il y a -parfois- confusion entre désirs personnels & envies crées par la société, que mon chéri & moi décidons de prendre la Vie sous un autre angle, et le changement par la main, avant qu’il ne nous prenne à la gorge, comme disait Churchill. C’est ainsi que j’ai demandé un congé sans solde de 3 mois, pour partir sur les routes, sans montre ni cahier de rendez-vous, et prendre enfin ce temps pour rencontrer, (se)découvrir, prendre du recul, se porter bénévole, apprendre, et se poser les bonnes questions pour un demain qui nous ressemble.ra. Demain, c’est loin c’est vrai, mais la Liberté c’est maintenant.. (Enfin, dans quelques mois.)

« Exister, c’est oser se jeter dans le monde. » Simone de Beauvoir

Un luxe, un courage, une opportunité, un projet, une aventure, nommons-la comme cela nous chante, cette expérience sera nôtre. Certains diront peut être que cette décision est folle tandis que d’autres nous prendront pour des petits joueurs.. Mais peu nous importe, cette expérience sera nôtre. Aujourd’hui, nous ne cherchons ni à l’imaginer, ni la prévoir, et encore moins à l’organiser. Elle a seulement une date de début, une première étape définie (et non des moindres, je vous en parlerai plus tard!), et une date de fin approximative dont nous nous laissons l’entière possibilité d’avancer ou d’ajourner selon les opportunités rencontrées. Le reste est donc à vivre.
P1050316

 « Accepte ce qui est, laisser aller ce qui était, et aie confiance en ce qui sera » Bouddha

C’est vrai, cette décision pourrait ressembler à une fuite ou à un choix par défaut. Eh bien, il n’en est rien. Je dirais même, au contraire! C’est elle qui s’est présentée à nous, comme un coquelicot rouge parmi les épis de blés, il nous a suffit seulement d’avoir la volonté de la remarquer, et de la cueillir. En effet, si on admet que rien n’arrive par hasard, à chaque étape de la Vie, soit on décide de s’accrocher & de continuer sur cette voie, soit on préfère de changer de cap. Et cette fois-ci, nous choisissons la seconde option. Cette expérience sera donc tout sauf un choix par défaut, mais bel et bien un projet, une nouvelle façon de nous sentir acteur de nos vies. Et, qui dit projet, dit fil rouge à suivre, un mantra à s’approprier, un quelque chose à (se) prouver, une idée à creuser, un objectif à atteindre. Moi, de ce projet, j’en espère deux choses principales: Avoir confiance en la Vie, et prendre du recul sur le quotidien que nous vivons actuellement.

Faire confiance en la Vie

Pas facile dans cette société dans laquelle nous naissons, un collier de peurs autour du cou, nous rendant vite accro au Journal de 20H qui énumère sadiquement le pire de ce qu’il se passe dans le monde, et aux assurances multiples, sous pression d’un « au cas où ». Bon, évidemment, il ne s’agit pas ici de lâcher pour autant ces semblants de sécurité que sont notre loyer, mon CDI, nos assurances, etc. [Même si, ce serait une façon d’aller jusqu’au bout de la démarche, je n’en suis pas là aujourd’hui.] En revanche, j’aimerais travailler sur cette peur latente qui fait de nos choix des choix de raison, et apprendre à faire pour avoir confiance en la Vie, en ses rencontres comme en ses opportunités. J’aimerais pouvoir me dire « On verra bien » quoiqu’il se passe, avec le sang-froid de Lucky Luke et pas plus de 60 battements par minute. J’aimerais pouvoir penser que le meilleur reste toujours à vivre, et me convaincre qu’il y a un sens dans toute chose. Enfin, j’aimerais pouvoir essorer mon cœur de ses peurs pour qu’il puisse se regorger d’un amour paisible.

P1050264

« L’homme ne peut découvrir de nouveaux océans tant qu’il n’a pas le courage de perdre de vue la côte. » André Gide

Prendre du recul sur le quotidien

L’école & les petits boulots d’été puis le monde du travail et ses 5 semaines de congés par an que nous savourons à grands coups d’apéro entre amis & après-midi farniente lézardée sur la plage. Et puis, c’est reparti, la rentrée qui nous fait mal au bide, les inscriptions au judo, notre nouvel agenda qui frime jusqu’à ce qu’il ne serve qu’à compter les jours qui nous séparent des prochaines vacances. Le rythme reprend, le réveil s’acharne, les rendez-vous s’enchaînent, et nous avons beau acheter tous les bouquins de méditation réputés, nous n’arrivons pas à nous poser, à dire pouce comme lorsque nous étions gamins, pris dans une mouvance sociétale qui va toujours plus vite. (cf. La dictature de la montre). Les weekends sont chargés, les vacances prévues à l’avance et toujours pas le temps de se poser les bonnes questions. Vous savez celles qui comptent, celles qui nous rendent vivants, celles qui nous font choisir; celles dont il est nécessaire de prendre le temps de réfléchir, si ce n’est, de chercher au fond de nous les réponses. Qu’est ce que j’aime vraiment dans la vie ? Comment discerner ce qui relève de la pression sociétale de ce qui me tient réellement à cœur ? Est-ce que je trouve toujours autant de sens à mon travail ? Quelles sont mes vraies priorités ? En quoi j’aimerais changer mon quotidien ? Qu’est ce qu’il m’empêche d’avancer dans cette direction ? Comment y remédier ? Tiens, et si je prenais le temps de méditer, là maintenant ?

« Nos CDI sont nos chaînes du monde contemporain » Mon amie Marion

P1050197

« Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même. » Gandhi

Le départ n’est prévu qu’en Août. Et puisqu’il est question de voyager léger, il nous reste pas mal de choses à préparer, sélectionner, trier, donner, … En ce qui concerne le blog, pas de panique les copains & copines, je ne vous abandonne pas; Je prévois de poursuivre les articles, où que je serais !

D’ici là, je vous souhaite une très belle journée !

 

Publicités

7 commentaires sur “L’appel de la Liberté

  1. Ouaiiiiiii Super article ma popo trop heureuse que tu puisse prendre ce temps tellement nécessaire pour y voir plus claire et tenté l’expérience et surtout d’avantage te découvrir, tu as posé les mots juste comme il faut ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Profitez bien les tourtereaux ! Je lirai avec grand appétit tes futures articles de globe-trotter… Emmagasiner des expériences vivifiantes et des rencontres inspirantes, voilà un joli programme de voyage. Merci d’avance pour tes partages futurs sur ce blog et reviens-nous encore plus magnifique dans quelques mois !
    Myriam

    J'aime

  3. Tu nous fait rêver Pauline! le chemin de l’inconnu, celui des rencontres c’est un chemin magique, tu vas en ramener des souvenirs mais je suis sûre que ça va vous transformer, vous allez surement glaner çà et là pleins d’idées pour votre future. C’est aussi çà la transition ! On sera heureux de continuer de te lire.
    Je t’embrasse et te souhaite une belle escapade dans le monde ! Anne

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s