A notre santé!, Fais-le toi-même

Ma poudre d’orties

poudredorties(4)

L’ortie, nous la connaissons pour sa réputation de mauvaise herbe, sinon pour ses piqûres après une chute parmi les siens, un beau jour où nous avions tenté le fameux vélo sans les mains.. Depuis, dès que nous l’apercevons, nous plissons les yeux avec plein de mauvaises intentions à son égard, teintées d’un arrière goût de vengeance. Pourtant, l’ortie, la mal aimée, s’avère être une super alliée tant sur le plan nutritionnel qu’esthétique. Elle est même considérée comme un trésor de la nature par les naturopathes. Fabriquer sa poudre d’orties peut donc s’avérer très utile, en plus d’être simple comme un bonjour. Alors, faisons la paix, et je vous explique ? 

La beauté d’une chose existe dans l’esprit de celui qui la regarde. » David Hume

poudre d'orties

Quels sont les bienfaits de l’ortie?

L’ortie est une plante médicinale des plus reconnues depuis l’Antiquité. Et pour cause ! Très riche en oligo-élements et en minéraux tels que le calcium, le magnésium, le potassium, le zinc, le fer, la silice etc, elle est également bien lotie en terme de vitamines telles que les vitamines C, K, B2, B5, B9, etc. D’après certains naturopathes, l’ortie présente des propriétés thérapeutiques très intéressantes: elle est diurétique, dépurative, détoxifiante, antalgique, antidiarrhéique, reminéralisante, tonifiante, équilibrante, etc. Elle est une plante comestible que nous pouvons utiliser, en soupe, en tisane ou en poudre à incorporer dans les salades, par exemple. Nous pouvons également nous en servir à des fins esthétiques en usage externe (en masque par exemple –>cf. Masques à la Spiruline) ou interne (en cure de gélules). En effet, l’ortie est un excellent fortifiant capillaire (qui lutte contre la chute des cheveux, et les états pelliculaires) De plus, elle tonifie la peau et renforce les ongles.

poudre d'orties (2)

Comment faire de la poudre d’orties ?

Munissez-vous de gants, (ou si vous vous sentez l’âme d’un.e aventurièr.e, sachez que les feuilles d’orties ne piquent pas tant que nous les cueillons par le dessous..) 

Cueillez-les jeunes pousses d’orties, qui vivent dans un endroit peu pollué. Ne prenez qu’essentiellement les trois derniers étages de feuilles, car elles sont plus riches en vitamines et minéraux. Egalement, ne prenez pas les orties déjà en graines.

Laissez-les sécher au soleil, (au moins une journée) jusqu’à ce qu’elles deviennent toutes rabougries. Attention, elles réduisent énormément, il vous faut en cueillir beaucoup pour en récolter une petite cuillère de poudre…

Effeuillez-les, et mixez-les dans un blender (à vitesse lente) jusqu’à obtention d’une poudre.

Et puis voilà !

Belle récolte à vous, les copains & copines !

poudre d'orties (3)

Publicités

4 thoughts on “Ma poudre d’orties”

  1. Coucou Pauline,

    J’ai lu jusqu’au bout comme Anne puisque j’ai trouvé le lieu du commentaire !
    Et je suis ravie de voir que nous avons eu la même idée : ramasser des orties !!! Merci pour tes petits conseils. Il me faut maintenant trouver un coin où les chiens n’iront pas uriner dessus !!! bises isa

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s