Fais-le toi-même·maison

Tawashi, mon éponge écologique

photo-4-3

Copains & Copines, savez-vous que nous consommons environ 9 éponges par an ? Et même si nous les utilisons jusqu’à leur limite extrême, nous les changeons en moyenne tous les 1 mois et demi, (concernant les éponges double-face). C’est ainsi qu’en France, en un an, 74 millions d’éponges sont jetées dans nos poubelles. Et comme nous sommes de plus en plus nombreux à nous soucier des déchets, je vous propose de vous expliquer ici comment fabriquer un Tawashi, une éponge écologique d’origine japonaise, à base de vieux collants filés.

photo-1-2Matériel :

Pour le support : Une planche, une vingtaine de clous, une équerre, un crayon à papier, et un marteau.

Pour le Tawashi : Deux collants filés, ou des manches longues de t-shirts pour enfants.

Fabrication du support:

  • Commencez par tracer un carré de 14 cm de chaque côté au crayon sur votre planche de bois à l’aide de votre équerre.
  • Sur chaque côté, faites un point à 3 cm à chacune de ses extrémités. Entre ses deux points, rajouter trois points, à 2 cm les uns des autres. (En gros, sur chaque côté de 14 cm, le premier point est à 3 cm du coin, le 2ème à 5 cm, le 3ème à 7 cm, le 4ème à 9 cm, et le dernier à 11 cm, soit à 3 cm de l’autre extrémité.)
  • Puis plantez des clous sur chacun de ces points.

photo-3-2

Pour un tawashi plus grand (à savoir que celui-ci est tout petit, c’est vrai… ça va que j’ai des petites mains !), n’hésitez pas à dessiner un carré plus grand (Par exemple, un carré de 18 cm de côté, vous permettra de rajouter deux clous à chaque côté, tout en respectant le même principe 3cm d’un coin -5cm-7cm-9cm-11cm-13cm-15cm soit 3 cm de l’autre coin).

Pour le Tawashi :

  • Commencez par découper vos collants par tranche de 10 cm dans le sens de la largeur des mollets.

photo-4-1

  • Insérez vos bandes de collants dans un sens, entre deux clous.

photo-1-3

  • Faîtes la même chose dans l’autre sens, en tissant avec les bandes précédemment installées, soit en alternant au dessus – en dessous, …
  • Et pour finir, (attention, c’est le plus délicat de l’opération !Hihi), il vous faut rabattre les mailles en passant un anneau dans celui d’à côté.

  • Passez-y ensuite le prochain, et ainsi de suite jusqu’à ne garder qu’un seul anneau pour accrocher votre tawashi au dessus de votre évier ou le garder à votre poignet pendant que vous faîtes la vaisselle.

Et … TADAM !

photo-4-3

Je sais, vous vous demandez « Ok, mais pour le côté grattant?! », et bien, il paraît que des coquilles d’œufs mixées jusqu’à la texture poudre aurait un petit côté exfoliant très intéressant. Personnellement, je n’ai pas encore testé, et reste fidèle à mon éponge grattoir en métal pour les récurages difficiles en attendant. Je vous tiendrai au courant dans cet article quand ce sera le cas.

J’espère que mes explications n’ont pas été trop brouillonnes. Il me reste à vous remercier de m’avoir suivie cette année dans cette blogaventure et vous souhaiter à tous, une très belle nouvelle année.

photo6

A très vite copains & copines ^^

 

Publicités

4 commentaires sur “Tawashi, mon éponge écologique

  1. Ouf ! Pauline, arrête de nous faire des frayeurs avec des titres pareils ! Nous avons eu suffisamment d’émotions cette année pour ne pas en rajouter !
    Bon, nous voilà rassurés, le blog a encore de beaux jours devant lui et, pour rester dans le contexte, disons que clôturer l’année en passant l’éponge constitue une grande preuve de tolérance.
    Allez, en route pour 2017 et longue vie au blog de notre copine Pauline !

    J'aime

  2. Il faut absolument que je teste ! Nous avons adopté un chaton cet été, mes collants ont pas mal souffert, je vais pouvoir leur offrir une nouvelle vie 🙂 Tu le lave à la machine ?
    J’ai fais mon liquide vaisselle maison, c’est moyennement efficace, je ne suis pas bien satisfaite sur les éléments gras. Si tu as une recette, je suis preneuse 😉

    J'aime

    1. Oh un chaton, trop mignon ! Oui, il se lave à la machine… comme des collants. Je te conseille de le fabriquer plus grand, le mien est finalement bien trop petit malgré la taille de mes mimines. Pour le liquide vaisselle, je n’ai pas encore de recette précise; J’ai bien envie d’essayer celle qui propose de mélanger des cendres de cheminée et de l’eau de pluie, mais comme je ne l’ai pas encore fait, je ne peux pas te dire pour l’instant. (je n’y manquerai pas dès que ce sera fait), et je me renseigne pour celles et ceux qui n’ont pas de cheminée ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s