Il y a des jours comme ça...·Questions de société

Bébé en tient une bonne couche… lavable !

couches lavables

Dans la famille Du-tout-lavable, je demande la couche ! Oui, après les disques démaquillants et les serviettes hygiéniques lavables, là aussi nous avons su, non pas régresser et revenir à des méthodes de grands mères, mais plutôt évoluer en choisissant des alternatives durables. Bon, c’est vrai, je ne suis pas [encore] directement concernée par le sujet. Il n’empêche que, dans un souci des déchets, des ressources naturelles, et de la santé publique, j’en suis très intéressée. Alors, je ne vais pas me gêner, et je suis sûre d’intéresser quelques copains et copines, (très prochainement) parents ^^

Les couches jetables, l’invention du XXème siècle

Ah le XXème siècle a tout inventé pour nous faciliter la vie ! Les sacs plastiques, les centres commerciaux, les mouchoirs en papier, le micro-ondes, et …les couches jetables. Gain de temps peut être, mais à quel prix ?

Le bilan version courte « santé planète / santé bébé » 

5000couches_petit

Un enfant utilise en moyenne 6000 couches jetables avant de devenir propre, ce qui représente environ une tonne de déchets ! Sachant que chacune d’elle mettra environ 450 ans à se dégrader… La note écologique est plutôt salée. Et ce n’est pas tout, car pour fabriquer une bonne couche jetable, il nous faut des ressources naturelles : 1 tasse de pétrole brut, 120 m 3 d’eau, une bonne dose d’arbres abattus pour la cellulose, deux cuillères à café de parfum, de conservateurs et de gel absorbant, et une pincée de produits chimiques au choix, tels que du poison TBT (Greenpeace Mai 2000), du benzol, ou de la dioxine,… A côté, les couches lavables ont la grande classe: Pas de produits chimiques sur les fesses de bébé, 10 fois moins de CO² produit, 10 fois moins de ressources non renouvelables utilisées, 10 fois moins de bois coupé, 3 fois moins de déchets produits, et 2 fois moins d’eau consommée malgré la nécessité de les laver.

Le bilan économique

Les 6000 couches jetables utilisées dans la vie de bébé ont un réel coût, non pas seulement écologique mais aussi économique. En effet, répartis sur 2 ans et demi en moyenne, il faudra débourser pour les couches jetables de bébé presque 1700 euros, soit plus du double de l’investissement et de l’entretien pour des couches lavables. Sachant qu’à partir du deuxième enfant, l’écart s’agrandit.

comparatif-couche-lavable-et-couche-jetable-cout-de-la-couche-lavable-matieres-premieres-production-de-dechets-de-la-couche-lavable-consommation-d-eau-et-d-energie-par-la-couche-lavable

D’un point de vue écologique, sanitaire, et économique, y’a pas à tortiller, les couches lavables remportent largement le round face aux couches jetables. Mais dans la pratique, qu’en est-il ? Pour cela, je vous propose de rencontrer Florence et Alexandre, parents, adorables et convaincus.

L’expérience des couches lavables avec Florence et Alexandre

 – Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

« Nous sommes un couple de 30 ans, avec 2 enfants : 4 ans et demi, 3 ans et un troisième d’ici 1 mois. »

– Pourquoi avoir tenté l’expérience des couches lavables ? Quelles ont été vos premières motivations ? Quel a été le déclic ?

« Je vais commencer par un petit listing rapides des avantages, vu précedemment :  *l’économie : budget en couches jetables sur 2 ans et demi : 1500 à 2000 euros contre 700 euros en couches lavables, entretien inclus. *l’écologie : 1 tonne de déchets en couches jetables sur 2 ans et demi. Une couche met entre 300 et 500 ans pour se dégrader dans le sol. *une cinquantaine de produits chimiques dans les couches jetables (perturbateurs endocriniens, parfums, polyacrilate de sodium…). Et ceci en contact 24h/24 avec une peau qui laisse passer la plupart des produits dans la circulation sanguine ! Au début, nous sommes allés dans un magasin de puériculture spécialisé dans les couches lavables accompagné par un membre de notre famille, plutôt par curiosité. C’était avant la naissance de notre première fille. Par anticonformisme surtout d’abord, nous nous sommes lancés. On nous a donc offert notre premier lot de couches lavables. Mais, nous avons rapidement laissé tomber, car nous n’arrivions pas à les mettre correctement, et il y avait trop de fuites… Puis au bout de 4-5 mois, nous avons commencé à être vraiment dérangés d’une part, par la quantité de déchets que nous produisions et d’autre part, par notre « budget couches ». Donc nous sommes retournés dans cette fameuse boutique, nous avons racheté un gros lot de couches et nous ne sommes plus revenus aux jetables! Ou alors occasionnellement… »

– Par où, et par quoi commencer ? Quelles ont été vos sources d’informations ?

« Il faut commencer par se renseigner sur les intérêts des couches lavables (écologique, économique, plus sain pour les fesses du bébé). Puis se faire conseiller par une personne qui en a une expérience. Et puis, surtout ne pas acheter un gros lot de couches en promotion sur internet! Il existe aussi de nombreux cites marchands spécialisés (comme d’Apinapi.)  ainsi que des réseaux de mamans (ou papas!) conseillères. »

– Quel est le prix d’investissement au départ ?

« Le prix d’investissement est d’environ 500 euros pour une vingtaine de couches, (contre 1500 à 2200 euros en jetables sur 2 ans et demi!) »

couches lavables 3

-Toutes les marques se valent-elles ? Laquelle en particulier nous conseillez-vous ?

« Non loin de là ! Il existe de nombreuses marques « bas de gamme » et là c’est l’échec assuré. Je n’ai pas une seule marque à conseiller mais plusieurs, telles que Bummis, Doujan, Bamboolik, Popolini, Close, Hamac… »

-Concrètement, comment les utiliser ? (Mise en place, lavage, etc.)

« En fait les couches lavables de notre génération sont aussi simples à mettre sur bébé que les couches jetables, à la différence qu’il faut placer un voile de protection (en cellulose, biodégradable) dans la couche pour jeter les selles s’il y en a, et ne pas souiller la couche. Ensuite les couches sont stockées au sec dans un seau ou un sac imperméable en attendant d’être lavées en machine à 40 degrés. »

cycle_couche_lavable

– Cela demande de l’organisation j’imagine, comment avez-vous fait?

« Nous étions motivés tous les deux, et une fois que nous étions lancés, nous ne nous posions plus la question de savoir si c’était contraignant ou pas… En terme de linge, ça ne représente qu’à peu près 2 machines par semaine. Donc oui, il faut de l’organisation mais que ce soit en terme de couches lavables ou autre, il faut toujours un minimum d’organisation avec un bébé… »

– Avez-vous eu des mauvaises surprises ? Comment les avez-vous surmontées ? Vous est-il déjà arrivé de vous décourager au point de « craquer » et de reprendre les couches jetables ?

« Oui bien sûr! Donc, au début nous avions complètement abandonné et par la suite nous avions toujours un paquet de jetables à la maison. En général, il nous durait plusieurs mois mais nous dépannait dans le cas où nous n’avions pas de couche propre, ni l’envie d’aller en chercher sur l’étendoir… »

– Les couches lavables sont-elles utilisables partout ? Chez la nourrice, à la crèche, en vacances ?

« Oui elles sont utilisables partout , à condition d’avoir un lave-linge disponible… Pour ce qui est de la nourrice ou de la crèche, de nombreux à-priori restent, mais il suffit de montrer comment cela fonctionne et de rassurer les personnes qu’elles n’auront pas à les laver. »

couches lavables 2

– Quelle a été la réaction de votre entourage lorsque vous leur avez annoncés que vous vous lanciez dans cette aventure ? Avez-vous souffert de remarques décourageantes ou jugements malveillants à ce propos ?

« Oui certaines, mais on oublie vite… Et les avis changent vite aussi! »

– Quels conseils donneriez-vous à de jeunes parents qui hésiteraient encore ?

« Faire appel à quelqu’un qui s’y connait, tester avant de s’équiper et ne pas hésiter à demander conseil en cas de problème. « 

– Et ne pas se décourager ?

« Oui, si on l’a fait, tout le monde peut le faire !… »

[Merci à Flo, Alex, et leurs adorables cobayes]

Pour aller plus loin:

Le site d’Apinapi : ici et le guide très complet des couches lavables selon lui par là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s